// vous lisez...

Immobilier

Un crédit immobilier peut-il financer les travaux de rénovation ?

Lorsque des transformations ou des réparations sont requises sur le bien à acquérir, une clause pour le financement des travaux de rénovation peut effectivement être incluse dans un contrat de prêt immobilier. Inclure les frais liés aux travaux dans un crédit immobilier promet beaucoup d’avantages aux emprunteurs, et pour en bénéficier, vous devez afficher le meilleur profil aux banques et établissements prêteurs.

Intégrer le financement des travaux de rénovation dans un contrat de prêt immobilier

Deux options sont ouvertes aux emprunteurs désirant contracter un crédit immobilier pour financer l’achat d’un bien en y intégrant également les frais et autres dépenses pour des rénovations.

Les banques peuvent vous proposer dans un premier temps un contrat avec un capital scindé en 2 : une partie pour l’achat du bien, et une autre dédiée à prendre en charge les frais de rénovation. Le déblocage du premier capital est effectué lors de l’acquisition du bien. Ensuite, les fonds destinés à régler les dépenses de rénovation sont positionnés sur votre compte bancaire au fur et à mesure que les travaux avancent. Si vous choisissez cette possibilité, le paiement d’intérêt supplémentaire est alors à prévoir, s’ajoutant aux mensualités au fur et à mesure du déblocage des fonds pour la rénovation du bien.

Un contrat avec une seule ligne de crédit est une autre possibilité que les banques peuvent vous proposer. Ce contrat permet à l’emprunteur de profiter de la totalité des fonds au moment du déblocage. Cette option est idéale lorsque les travaux sont négligeables et ne nécessitent donc pas des frais importants. À la suite du déblocage, vous commencerez donc à payer les mensualités. Les taux d’intérêt sont généralement fixes sur toute la durée du remboursement et les mensualités sont plafonnées au tiers du montant de vos revenus mensuels. Par contre, avant de lancer à des telles procédures, les emprunteurs peuvent demander l’aide d’un professionnel en courtier de crédit immobilier. Il va vous aider à trouver l’établissement bancaire idéal selon vos besoins et vos situations.

Soigner son profil d’emprunteur pour séduire les organismes prêteurs

Les banques affectionnent les emprunteurs dont le taux d’endettement est en-dessous du plafond limité à 33 % du montant de leurs revenus. En effet, les établissements prêteurs considèrent qu’un dépassement de ce seuil expose les emprunteurs à un endettement excessif et donc à des difficultés de remboursement.

Les particuliers ne recourant pas à des découverts bancaires ou à des crédits à la consommation bénéficient également la préférence des banques. Toute demande de prêt immobilier sera suivie d’une analyse approfondie du profil de l’emprunteur en vue d’une étude de faisabilité. Ce traitement permettra d’évaluer votre taux d’endettement et donc votre capacité à rembourser le prêt immobilier. Si vous avez encore des emprunts en cours ou des découverts à rembourser, il est indispensable de présenter à la banque une bonne gestion financière de vos crédits antécédents dans l’optique d’avoir la meilleure issue pour votre demande de prêt immobilier.

Les personnes ayant une situation professionnelle stable, comme un fonctionnaire ou un salarié en CDI, renforcent également leurs chances de contracter un prêt immobilier incluant les travaux de rénovation. En effet, le paiement à long terme des mensualités requiert une stabilité financière. C’est donc en toute logique que ce genre de profil est privilégié par les banques, car ces emprunteurs ont une meilleure possibilité d’assurer des revenus réguliers.

Sites amis

Notre site est 100% à destinations des hommes, si votre chien s'intéresse à la finance, au crédit ou aux assurances, nous lui conseillons plutôt les sites assurance chien.

  • Monpretpersonnel.org