// vous lisez...

Fiscalité

Pourquoi la taxe foncière est-elle si élevée ?

La taxe foncière que les propriétaires des biens immobiliers doivent payer ne cesse d’augmenter chaque année. Cela varie d’une région à une autre, et cela constitue l’une des taxes de trop que tout le monde doit payer, des jeunes travailleurs jusqu’aux retraités qui possèdent un bien foncier. Alors, comment expliquer ce prix élevé, causant la grogne chez les contribuables ? Explication.

Comment se calcule la taxe foncière ?

Chaque habitant doit payer une taxe d’une valeur moyenne de 495 euros par an auprès des collectivités locales, et c’est qu’on appelle par taxe sur le foncier bâti. Cette dernière se calcule suivant la valeur locative du bien en question. Vienne s’ajouter à cela la partie reversée auprès de la commune, de l’Etablissement Public de Coopération Intercommunale, et le département. Elle doit être versé une fois par et varie d’une commune à l’autre. C’est pour cela qu’on constate des écarts souvent trop élevés entre les différentes communes.

Comment expliquer cet écart énorme entre les collectivités ?

Les produits fonciers enregistrés par habitant d’une commune à une autre sont parfaitement hétérogène. Certaines communes enregistrent des taxes foncières de 175 euros par habitant, si d’autres avoisinent les 535 euros. Cette différence peut être considérable et les valeurs sont parfois conséquentes.

Il faut aussi comprendre que ceux ne sont pas uniquement les demeures privées mais aussi pour des bâtiments affectés à des activités économiques. Cela permet de faire la différence dans les territoires à proximité d’équipements industriels ou commerciaux. Les valeurs peuvent aussi être très élevées dans les villes où le nombre d’habitants est inférieur au nombre de contribuables, comme dans les zones touristiques.

Selon le DGCL « Depuis 2011 les produits de la taxe sur le foncier bâti par habitant ont augmenté chaque année en moyenne de +3,1 % ». Cette hausse est engendrée cependant davantage suite à la hausse du prix des bases de la valeur locative que d’une hausse des taux appliqués par les communes, les groupements et les départements.

En effet, l’évolution mécanique des valeurs cadastrales a évolué d’environ 1,9% par an depuis 2011, tandis que l’évolution des taux pratiqués par les collectivités locales est de l’ordre de 1,2% par an. Après les élections communales en 2015, la hausse des taxes foncières auprès des différents départements ont été également enregistré.

Dans quelle région la taxe foncière est la plus élevée ?

Les taux élevés en PACA ainsi que la conjoncture économique dans la région ont fait augmenter la taxe foncière dans ce département. Cela est égal à plus de 550 euros par habitant, de même en Ile-de-France et en Occitanie. Cependant, dans les régions telles que la Corse, Mayotte et le Grand-Est ont les taux les plus bas. Cette étude s’appuie sur le calcul de la taxe médiane, permettant de démontrer les écarts entre les taxes foncières dans chaque département. Cette augmentation de taux peux engendrer une augmentation sur le prix de l’immobilier et ce qui cause automatiquement une nette augmentation de prix de credit. Nous vous conseillons de visiter les comparateurs de rachat de credit.

Suite à cette étude, en Seine-Saint-Denis, la taxe foncière médiane est la plus élevée avec 563,6 euros par habitants, vienne ensuite les Hautes-Alpes, le Val-de-Marne, les Hauts-de-Seine, les Alpes de Haute-Provence et Paris.

Sites amis

Notre site est 100% à destinations des hommes, si votre chien s'intéresse à la finance, au crédit ou aux assurances, nous lui conseillons plutôt les sites assurance chien.

  • Monpretpersonnel.org