// vous lisez...

Investissement

Le marché du cuivre s’engouffre dans un déficit

Le marché du cuivre présente un déficit important dû à la conjonction de plusieurs facteurs. Malgré les tentatives pour rééquilibrer la situation, la production reste largement insuffisante par rapport à la demande. Le cuivre manque et son absence de recyclage se fait également sentir dans un contexte où les besoins sont très élevés.

2.1

 

Un renversement de situation

Alors que le cuivre connaissait un surplus de production de plusieurs près de 300 000 tonnes pendant le premier trimestre 2013, la situation un an plus tard affiche un déficit record de près de 500 000 tonnes. Ce résultat est la plus importante chute connue depuis 2007 et les perspectives d’avenir ne sont pas très optimistes.

La production minière a réussi à repartir au début de l’été, réduisant une part de ce déficit mais la production secondaire reste toujours stable, ne permettant pas de combler ce vide vertigineux. Le pourcentage de hausse de la demande a pendant ce temps enregistré un taux supérieur à celui de l’augmentation de la production, creusant ainsi l’écart.

2.2

 

Des conditions de production difficiles

Le cuivre se fait rare en raison des différentes grèves dans les mines mais aussi à cause des accidents qui y surviennent. Ils poussent alors à la fermeture de certaines exploitations pendant que d’autres arrivent à la fin d’un gisement et ne sont capables d’extraire que de faibles quantités. Aucune nouvelle exploitation n’a été ouverte en contrepartie pour renouveler la production habituelle en cuivre. Cette situation est en grande partie à l’origine de ce déficit important par rapport à l’année précédente.

L’absence ou les difficultés de recyclage empêchent de pouvoir pallier à ce manque par un processus de production de raffinage. Une réflexion doit être engagée pour savoir comment trouver les moyens à long terme de garantir une disponibilité du cuivre. La demande de la part de la Chine ne fait qu’augmenter et les besoins de l’Union Européenne et du Japon se font également ressentir. A l’heure actuelle, il est seulement possible d’indiquer un déficit conséquent sur l’année 2014 sans être capable de donner un chiffre précis.

Suivre le cours du cuivre en direct : http://www.prix-metaux.com/cuivre.html

Discussion

No comments yet.

Post a Comment

Sites amis

Notre site est 100% à destinations des hommes, si votre chien s'intéresse à la finance, au crédit ou aux assurances, nous lui conseillons plutôt les sites assurance chien.

  • Monpretpersonnel.org