// vous lisez...

Crédit

Combien emprunter pour votre prêt immo ?

Depuis quelques années, on assiste à une augmentation des demandes de crédits immobiliers. Malgré les risques de surendettement, cette prestation bancaire reste le meilleur moyen, et notamment aussi celui le plus rapide, pour réaliser un projet d’investissement dans la pierre. En outre, avec la chute du marché, les emprunteurs peuvent se permettre plus de choses. La question étant : combien pouvez-vous réellement emprunter ? Focus.

La valeur du marché plus les frais de notaire

Sur le papier, les banques vous proposent un capital plafonné à 75 000 euros pour un prêt immobilier. Mais cette somme n’est pas toujours disponible à 100 %. D’ailleurs, vous n’êtes pas obligé d’en demander autant à la banque au risque d’optimiser vos chances de surendettement. Chaque prêt immo diffère d’un cas à un autre. Tout dépend en effet de la valeur du marché.

À cause de la chute du marché du crédit, la tension immobilière est de plus belle en Europe. Le prix du m2 oscille maintenant entre 2 000 et 10 000 euros en France. Tout dépend de différentes caractéristiques de la propriété et de son emplacement. Dans les grandes agglomérations notamment,  vous devriez emprunter plus pour acheter un petit bien. Tel est le cas par exemple à Paris, à Bordeaux et bien d’autres où la moyenne des prix est de 8 000 euros/m2. Les prix sont plus intéressants dans les petites villes où vous pouvez négocier 5 000euros/m2 pour un appartement ou une maison entière.

Vous devez également prendre en compte les frais de notaire dans votre devis de crédit immobilier. En tant qu’acheteur, ils sont à votre charge. De nos jours, ils stagnent à 8 % de la valeur totale du bien en question pour une ancienne propriété et dans les 6 à 7 % pour une maison neuve.

Emprunter en fonction de vos revenus

Vous devez également emprunter en fonction de vos revenus. Les banques se basent notamment sur vos possibilités de remboursement pour vous accorder ou non un prêt immobilier. Choisir la bonne somme impacte donc sur les chances de réussite de votre demande d’emprunt.

Faire un co-emprunt, quand vous êtes marié, peut être une bonne idée pour pouvoir emprunter davantage. Et pour cause, le calcul des revenus du ménage se fera sur la base des deux revenus. Mais cela implique aussi quelques obligations de la part des deux co-emprunteurs. Notamment, si l’un ne peut pas assurer le versement des mensualités, il appartiendra à l’autre de respecter les échéanciers.

Les banques accordent davantage leur confiance à des personnes avec des revenus stables. Vous devez d’ailleurs fournir une fiche de paie pour justifier de vos possibilités de remboursement.

Simuler les offres : pourquoi ?

Pour être sûr de trouver la somme idéale à emprunter, on vous conseille les plateformes de simulation d’offre de prêt immobilier. Ce sont des sites qui vous proposent gratuitement de calculer la somme idéale à emprunter en fonction de vos revenus et de vos charges déjà présentes. Plus besoin de payer un courtier professionnel pour ce faire. Il suffit de quelques clics.

Les formulaires sont personnalisables en fonction de vos données financières. Vous devez notamment y insérer le montant nécessaire pour la réalisation de votre projet d’investissement, vos revenus, vos charges, etc. Puis cliquez sur « simuler ». La réponse vous parviendra en ligne en quelques minutes.

Le rapport entre le capital et le coût de votre crédit

Sachez aussi que le capital de votre prêt immobilier peut impacter sur con coût. Les banques se basent en effet sur ce détail pour calculer le taux de votre emprunt. Plus vous empruntez, plus vous bénéficierez de temps pour lisser votre dette. Mais attention, un crédit à court terme est beaucoup plus intéressant à la longue en termes de TAEG qu’un emprunt sur 30 ans. En moyenne, les particuliers empruntent sur 15 à 20 ans. Les mensualités sont à la portée de tous et le crédit ne s’étale pas trop dans le temps et reste donc assez modique.

Pour impacter sur le coût de votre crédit, vous pouvez réduire le capital à demander à  la banque. Pour ce faire, un apport personnel serait le bienvenu. En règle générale, cette somme, que vous payez de votre poche pour la réalisation de votre projet immo, se négocie entre 15 à 25 % du prix total de l’investissement. Vous pouvez le financer via un autre crédit ou via votre épargne, etc.

Sites amis

Notre site est 100% à destinations des hommes, si votre chien s'intéresse à la finance, au crédit ou aux assurances, nous lui conseillons plutôt les sites assurance chien.

  • Monpretpersonnel.org